Mars 2056

C’est en s’inspirant des nouvelles "L’Homme illustré" de Ray Bradbury, et "Les Abeilles" de Yôko Ogawa que le projet de spectacle s’est développé.

 "la Peau comme la Pellicule devient porteuse d’une mémoire." 

Comme surface d’inscription de vies imaginaires, la peau devient fantasmatique. Membrane à double face, l’une tournée vers la réalité intérieure, la seconde tournée vers l’extérieur, elle va délimiter et contenir des histoires et des marques, absorber des transformations insaisissables, parfois indélébiles. En portant en elle les mutations liées au déroulé perpétuel du temps, chaque cellule de la peau nous parle : les images photographiques, projetées sur les corps, tissent le fil dramaturgique du projet. Ces mouvements écrivent des histoires éphémères, donnant ainsi à la photographie inanimée l’espace de confrontation avec le vivant : la photographie projetée sur la peau vit un instant, puis s’efface, se renouvelle et se transforme jusqu’à laisser une trace dans notre inconscient. La chair devient matière, telle une plaque photographique où s’imprime la réalité du vivant, et disparaît comme un tatouage éphémère. C’est toute la fragilité intrinsèque du vivant qui s’incarne alors dans cette mise en présence. Au-delà, la question de l'identité et de sa représentation se dévoile dans ces troublantes mutations et anamorphoses de l'être.

 "Mars 2056" a été créé  les 26 et 27  avril 2007 à La Biennale Internationale 2007 des Arts de la Marionnette au Théâtre de la Cité Internationale, programmé par le Théâtre de la Marionnette à Paris Plusd'Info

En octobre 2003, en résidence à l'Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de La Villette), Brigitte Pougeoise engage une recherche plastique et scénographique sur ses images. Elle présente une installation "Images en Scène" accompagnée d'une exposition photographique.

En mai 2004, cette installation devient "Images en cycle", dont un chantier a pu être découvert lors des "Scènes ouvertes à l'insolite" présentées par le Théâtre de la Marionnette à Paris et le Théâtre de la Cité Internationale. Dans cette performance installation, elle met en scène la comédienne Mélanie Mazoyer et des "machines à voir". Le 1er et 2 juillet 2004, "Images en Cycle" est présentée à La Grande Halle de La Villette dans la programmation de 100 Dessus Dessous, et, les 26 - 27 novembre 2004, à Barcelone au XVIe Festival Internacional de Teatre Visual i de Titelles, avec la collaboration de la comédienne Aina de Cos.

Début juin 2005, dans le cadre d’un laboratoire d’objets à la IIIème Biennale des Arts de la Marionnette, une étape de travail, "Dance & You" est présentée avec un danseur circassien, Nathan Israël, et une musicienne, Sylvaine Hélary, qui joue en direct. Cette création laboratoire est à la fois un objet autonome et une étape dans la réalisation de "Mars 2056".

A l'issue de deux résidences de création, Brigitte Pougeoise et son équipe ont présenté, le mercredi 3 mai 2006 au Centre Régional des Arts du Cirque de Cherbourg,  les premiers extraits du spectacle. D'autres résidences se sont déroulées en 2006 et 2007au Centre National de la Danse (Saint-Denis), à l'Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de La Villette), à Culture Commune (Loos en Gohelle), suivies de présentations publiques Ce projet est soutenu par :

  • le CRAC de Cherbourg, en cop-production
  • le Théâtre de la Marionnette à Paris
  • la fondation E.C.A.R.T Pomaret
  • le Carré Amelot à La Rochelle
  • le Centre National de la Danse pour le prêt de studio
  • l'Espace Paul Eluard à Stains
  • Culture Commune à Loos en Gohelle
  • Hors Champ productions

Il reste en recherche de nouveaux coproducteurs et diffuseurs.

Brigitte Pougeoise, conception, mise en scène et réalisation vidéo

Nathan Israël, jongleur danseur

Volodia Lesluin, danseur corde lisse

Sylvaine Hélary, musicienne

Anne Gouraud, musicienne

Jean-François Gondek, régisseur son

Patricia Godal, résisseuse lumière

Stéphane Bottard, constructeur et régisseur plateau

Jocelyne Lucas, costumière

Benoît Préteseille, scénographe

Blandine Delcroix, attachée de production

Avec le regard extérieur de Dominique Brunet

Depuis plus de vingt ans, Brigitte Pougeoise développe un travail photographique et vidéo qui s’est progressivement orienté vers les images de scène, et en particulier les spectacles de marionnettes.

Elle réalise des expositions ainsi que des installations (en 1997 exposition photographique à La Havane au Teatro Nacional dans le cadre des rencontres photographiques latino-américaines, en novembre 2002 "Images en Scène", exposition et film à l’espace Miramar à Cannes, en juillet 2004, première performance avec "Images en cycle" présenté à 100DD à La Villette, puis à Barcelone au XVIe festival internacional de Teatre Visuali ).

Depuis 1984, elle tourne des films vidéos ("L’œil du loup" de Daniel Pennac pour la Compagnie Arketal 1984, réalise en 2003 un court-métrage avec Marc Thomas sur le théâtre d’objets et d’ombres, réalise en 2005 un DVD sur le spectacle de Vincent Vergone "Lettre en l’air"…).

Entourée aujourd’hui d’artistes du spectacle vivant, elle décide de revisiter son travail de l’image en l’exposant aux contraintes de l’espace scénique. Pour en savoir plus sur son travail avec www.hors-champ.net : Dance&You2, Images en Cycle, Images en Scènes et Qui sommes nous (Volfactiles).