Recherche
Mars 2056 - Présentation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sommaire
Présentation
Etapes de travail 
Partenaires
L équipe du projet
Brigitte Pougeoise

 "Mars 2056" a été créé  les 26 et 27  avril 2007 à La Biennale Internationale 2007 des Arts de la Marionnette au Théâtre de la Cité Internationale, programmé par le Théâtre de la Marionnette à Paris Plusd'Info

En octobre 2003, en résidence à l'Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de La Villette), Brigitte Pougeoise engage une recherche plastique et scénographique sur ses images. Elle présente une installation "Images en Scène" accompagnée d'une exposition photographique.

En mai 2004, cette installation devient "Images en cycle", dont un chantier a pu être découvert lors des "Scènes ouvertes à l'insolite" présentées par le Théâtre de la Marionnette à Paris et le Théâtre de la Cité Internationale. Dans cette performance installation, elle met en scène la comédienne Mélanie Mazoyer et des "machines à voir". Le 1er et 2 juillet 2004, "Images en Cycle" est présentée à La Grande Halle de La Villette dans la programmation de 100 Dessus Dessous, et, les 26 - 27 novembre 2004, à Barcelone au XVIe Festival Internacional de Teatre Visual i de Titelles, avec la collaboration de la comédienne Aina de Cos.

Début juin 2005, dans le cadre d’un laboratoire d’objets à la IIIème Biennale des Arts de la Marionnette, une étape de travail, "Dance & You" est présentée avec un danseur circassien, Nathan Israël, et une musicienne, Sylvaine Hélary, qui joue en direct. Cette création laboratoire est à la fois un objet autonome et une étape dans la réalisation de "Mars 2056".

A l'issue de deux résidences de création, Brigitte Pougeoise et son équipe ont présenté, le mercredi 3 mai 2006 au Centre Régional des Arts du Cirque de Cherbourg,  les premiers extraits du spectacle. D'autres résidences se sont déroulées en 2006 et 2007au Centre National de la Danse (Saint-Denis), à l'Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de La Villette), à Culture Commune (Loos en Gohelle), suivies de présentations publiques